Un arrêté fixe à 9 mois la période pendant laquelle les titres de sociétés britanniques et les parts d’OPC britanniques restent éligibles au PEA et au PEA-PME.