Depuis le 1er janvier, une réglementation particulière s’applique pour la mise en location de villas, appartements ou studios en meublé de tourisme, qu’ils soient classés ou non.